Le pardon dans le confinement

Écrit par sur 9 janvier 2021

Lorsque nous sommes confinés avec notre famille, les problèmes que parfois nous ignorons facilement deviennent plus importants, rendant de plus en plus évident le besoin de recevoir et d’offrir le pardon à ceux qui nous entourent.

 

Allison Waters Fowler a grandi dans une famille qui voulait consacrer plus de temps possible au développement physique, émotionnel et spirituel des trois enfants de la famille.

Lorsqu’elle n’était pas chez elle, dans le paysage de rêve des montagnes du Montana, la famille Waters était généralement présente à l’une des retraites familiales qu’elle organisait pour ceux qui voulaient reconstruire leurs relations et développer une vie spirituelle. Cette expérience de vie a créé en Allison de fortes convictions et sa relation authentique avec Dieu a été une source d’encouragement pour beaucoup. Nous lui avons demandé de partager son expérience ainsi que ce qu’elle a compris du pardon, à travers la prière.

 

Parfois, nous pouvons nous sentir accablés par nos péchés, même après avoir prié pour le pardon. Comment pouvons-nous être sûrs que Dieu nous a pardonnés ?

Nous ne pouvons pas nous fier à nos sentiments. Si l’homme au bord de la piscine de Bethesda avait attendu de se sentir guéri avant de croire, il n’aurait pas reçu cette riche bénédiction. Au lieu de cela, il a pris Jésus au mot et a agi en conséquence. Sa foi est passée à l’action grâce aux paroles de son Sauveur et est devenue réalité. Jésus dit : « Soyez traités conformément à votre foi » (Matthieu 9.29). « Car il faut que celui qui s’approche de lui croie que Dieu existe et qu’il récompense ceux qui le cherchent » (Hébreux 11.6). Si nous avons confessé et abandonné nos péchés, nous avons l’assurance complète de la Parole de Dieu, qui nous assure qu’Il nous pardonnera toujours (cf. Isaïe 55.7). 1 Jean 1.9 dit : « Si nous reconnaissons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous purifier de tout mal ».  Il promet également : « Même si vos péchés sont couleur cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige ; même s’ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront clairs comme la laine » (Esaïe 1.18). Si vous vous rendez compte que vous péchez à nouveau, ne vous découragez pas. Levez-vous et retournez à Dieu, comme l’a fait le fils prodigue. Confessez-vous, repentez-vous, demandez pardon et marchez une fois de plus dans sa grâce !

Pour tous ceux qui recherchent davantage d’aide et d’encouragement supplémentaires sur ce sujet, je vous encourage à lire les mots inspirés qui se trouvent dans Le Meilleur Chemin, chapitres 3-6. Ils sont très utiles et encourageants !

 

Quel est le rôle de la prière dans les petites décisions de la vie ? Ne devrions-nous pas faire certaines choses par nous-mêmes ? Que signifie demander l’aide de Dieu en toute chose ?

Dieu veut que nous réalisions l’incroyable privilège que nous avons de développer une véritable relation/amitié avec Lui. Il est toujours là pour nous et pourtant, malheureusement, nous agissons souvent comme si nous n’avions personne avec qui partager les fardeaux, les soucis et les perplexités de la vie. Il dit : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et courbés sous un fardeau, et je vous donnerai du repos » (Matthieu 11.28). Il ne veut pas que nous nous inquiétions ou que nous soyons stressés par nos soucis. Il veut que nous lui parlions, comme à un ami, en laissant tous les fardeaux à ses pieds.

 

Non seulement il veut nous aider à relever les grands et les petits défis de notre vie, mais il aime aussi entendre parler des choses dont nous nous réjouissons et de celles dont nous sommes reconnaissants. Non seulement nous pouvons Lui parler par des prières formelles, mais aussi pendant que nous travaillons, marchons, jouons, voyageons, quoi que nous fassions, nous pouvons élever nos besoins et Le louer avec des mots et des chants. Plus nous nous ouvrirons à Lui et partagerons notre cœur comme à un ami, plus nous serons connectés et aurons de solutions même face aux perplexités les plus simples. Personnellement, j’ai trouvé la beauté de lui apporter le stress quotidien au lieu de rester éveillé la nuit, à m’inquiéter de la manière de résoudre le problème.

 

Quel est le lien entre la prière, l’esprit de pardon et les bonnes relations familiales ?

Le lien entre la prière et les bonnes relations est inséparable. C’est dans la prière que nous trouvons la paix et le pardon pour nos vies. Lorsque nous vivrons cette expérience, elle se répercutera sur nos familles. Lorsque nous sommes en paix avec Dieu, il est beaucoup plus facile d’être en paix les uns avec les autres. Ne blâmons plus les autres pour nos mauvaises réactions ou actions, mais assumons nos responsabilités, en demandant pardon à ceux que nous avons blessés et au Seigneur. Rappelons-nous que le pardon dont nous avons eu besoin dans notre vie est le même que celui que nous devons offrir à nos familles. La prière est une source de force qui nous aide à avoir la sagesse de savoir comment gérer les circonstances de notre vie et comment aimer et encourager au mieux nos familles. Nous avons également trouvé un énorme avantage à prier ensemble en famille pour nos besoins, pour le pardon de nos péchés, pour les besoins des autres, en exprimant notre gratitude au Seigneur pour ses abondantes bénédictions. Lorsque notre famille est unie par la force du Seigneur dans la prière et sa Parole, nous sommes une famille indestructible et heureuse, quelles que soient les circonstances.


Continuer la lecture

Article précédent

Fais demi-tour !


Miniature

Joie de Vivre

La Joie de la FM

En ce moment

Titre

Artiste

Background